MON ATELIER

Mon atelier a beaucoup évolué depuis 2016.

J’ai débuté avec une brodeuse familiale, la Brother innnovis nv800. Je l’ai utilisée pendant 2 années. Elle me donnait satisfaction. Il s’agit d’une machine numérique. On ne l’utilise pas comme une machine à coudre. Les fichiers sont enregistrés dans la machine ou bien achetés auprès de revendeurs spécialisés. On peut également créer les fichiers à l’aide d’un logiciel dédié, on parle alors de numérisation. Cette dernière partie est assez technique et non obligatoire pour broder. Je m’y suis initiée en autodidacte et c’est un apprentissage de chaque jour.

Puis j’ai eu l’opportunité de m’offrir une brodeuse semi-professionnelle, le graal pour moi.

Quelles ont été les raisons de franchir le pas de l’achat d’une machine semi-professionnelle et donc multi aiguilles ?

J’ai beaucoup d’amies brodeuses qui changent pour une machine familiale plus performante. Mais j’utilisais la mienne de façon assez intense et les changements de fils imposent de rester à proximité de la machine. Je faisais des aller-retour incessant et je changeais les fils quand il fallait changer de couleur. Petit détail qui a son importance pour moi, mes petits doigts sont très fragiles et la manipulation de fils entrainait des crevasses très douloureuses.

De plus j’avais envie de développer mon entreprise et de broder pour des particuliers et professionnels en plus de faire des projets personnels ou pour vendre en ligne ou au marchés de Noël ou autres.

J’ai donc fait le choix de m’offrir un Brother PR670e, qui permet de broder à l’aide de 6 aiguilles. Elle comporte une unité de broderie et un ordinateur intégré qui permet de piloter la machine.

De plus cette machine me permettait d’avoir un champs de broderie (c’est a dire une surface) plus grand.